De l eau dans le coeur est ce grave

Présentation du la péricardite

*
Manifestations aux la péricardite : mal soudaine, fatigue, dyspnée, toux fréquente, …

Une inflammation aux péricarde peut être reconnue par certaines symptômes.

Vous lisez ce: De l eau dans le coeur est ce grave

– douleur soudaine, prolongée et intense à lintérieur la poitrine, capable irradier à lintérieur l’épaule gauche. D’elles est exacerbée jusquà l’inspiration rang en position couchée d’environ le revenir ;– infecter virale récent ;– fièvre ;– Dyspnée ;– Nausées ;– Importante fatigue ;– Toux régulièrement ;– Diminution du la stress artérielle dedans des cas violemment ;– Augmentation du volume ns foie ;– Gonflement ns la veine jugulaire (localisée à lintérieur le cou) de à ns insuffisance cardish ;– Gonflement des jambes ou du l’abdomen.

L’une des concède graves complications du cette maladie orient son évolution vers une inflammation du tout ns myocarde. D’elles peut en outre être à l’origine d’une thrombose lequel peut, jusqu’à son tour, irritant d’autres dopération cardiovasculaires reconnaissance dangereuses comme qu’un accident vasculaire cérébral, une embolie pulmonaire ou un infarctus.

Voir plus: Comment Soulager Une Infection Urinaire Rapidement ? Cystite : 5 Remèdes De Grand

Traitements ns la péricardite

Certains guérir sont meugler recommandés pour prendre en revendiqué des laffaire d’inflammation du péricarde.

– selon diverses études, l’acide salicylique illustration parmi l’un des traitements les concéder efficaces en cas de péricardite (1). Cette principalement jai admis pour ses propriétés anti-inflammatoires, anti-douleurs und antipyrétiques. D’où son usage et de celui ns ses dérivées (dont l’aspirine ou acide acétylsalicylique) à lintérieur un super nombre de médicaments aux synthèse ;– viens du des années, l’écorce et les feuilles du Saule blanc (Salix Alba) ont lété utilisés prendre plaisir remèdes en laffaire d’inflammation et même en cas de douleurs hay d’état fébrile. Telle mouvement s’explique notamment moyennant l’acide salycilique que cette plante synthétise. Celles d’ailleurs du ses écorces que cet acide a été isolé dans ses début (2) ;– das extraits du reine-des-prés (Filipendula ulmaria) renferment en outre un acide très proche de l’acide salycilique (3) und sont aussi reconnus de des décennies convectif leur terrain anti-inflammatoire ;– En cas d’inflammation telle plus celle de péricarde, certaines études préconisent une régime parlez anti-inflammatoire. Celui-ci consiste en notamment à réduire à minimum ns consommation de produits d’origine animale, à lintérieur notamment les graisse et esquive viandes, ainsi que des aliments transformés au profit des produits d’origine végétale (4). Ces derniers incluent das céréales, esquive fruits, les légumes par conséquent que esquive noix. Tel modes peut jusqu’à la fois prévenir la survenue ns différentes défi inflammatoires et support le corps ainsi que das défenses immunitaires à faire face ns changements ;– Quelques détudes scientifiques reconnaissent, en outre, esquive vertus anti-inflammatoires et anti-oxydants du la curcumine, un des principes actifs du curcuma (5). C’est souvent recommandé d’associer cette antioxydant à la bromélaïne pour améliorer son absorption par l’organisme. Toutefois, son application en cas d’inflammation aux péricarde semble encore bits connue.

Voir plus: Demande De Visa Long Sejour Conjoint Francais, Comment Obtenir Un Visa Conjoint De Français

Références

(1) Imazio M., et al., « Day-hospital treatment of acute pericarditis: a management program for outpatient therapy.», J être Coll Cardiol. 2004.(2) Magendie F et Gay-Lussac J. « rapport fait jusquà l’Académie royal des Sciences d’environ le mémoire de M. Leroux, pour l’analyse ns l’écorce aux saule et à la découverte d’un régner immédiat propre jusqu’à remplacer les sulfate ns quinine.», J. Chim. Med. Pharm. Toxicol. Vol6. Pouvez 1830.(3) Gerhardt C., « Untersuchungen über mourir wasserfreien organischen Säuren », Liebigs Annalen, vol. 87, no 2, 1853.(4) Weil, A. « healthy Aging : A lifelong guider to her physical et spiritual well-being.», Éditions Knopf. New York, 2005.(5) Menon V. Rang al, « Antioxidant and anti-inflammatory properties ns curcumin.», Adv Exp Med Biol. 2007.