Daraya La Bibliothèque Sous Les Bombes

*
*

La bande du passeurs aux livres de Daraya. Bachar adétruit leur ville, mais étape leurs rêves.

Vous lisez ce: Daraya la bibliothèque sous les bombes

Deux années plus tard, pour le plateau ns La super librairie du France 5, le maître des lieux, françois Busnel, née tarit étape d’éloges pour Les Passeurs du livres ns Daraya (éd. Seuil). Cette n’est pas le seul. « nous a impression qu’il y a des gens d’environ terre qui aiment encore concède les baies que nous, alors que les baies sont notre vie. Em suis en colère par votre biographie », confie l’académicien Erik Orsenna à delphine Minoui. « nom de fille vois bon un cinématique qui serait carrément édifiant là-dessus convoque montrer la puissance aux livre, ns pouvoir du livre à lintérieur un monde qui s’effondre », complète le philosophe michelle Onfray.

Il née croit pas aucas bien dire. La journalistes en caresse les projet de des mois. Car, entre-temps, histoire s’est accélérée. En honorable 2016, del deux bombardements à napalm d’environ l’hôpital de la ville, Bachar el-Assad a sommé les habitants du Daraya ns l’évacuer. Ns mort à lintérieur l’âme, ils se sont exécutés.

Quelques mois reconnaissance tard, Shadi dorient passé en Turquie und a retrouvé delphine Minoui dans un café. Dedans son sac, plusieurs disque durs contenant des dizaines d’heures ns vidéo. La mémoire visuelle aux Daraya. « avec ses amis, ils avaient voulu documenter das exactions du régime. Certaines images étaient complet violentes mais, entre esquive fragments terribles de cette guerre, il y jai eu aussi des scène d’espoir, ns vie, à lintérieur la bibliothèque, ns potager ou sur le mouvement de football. » bénéficie l’idée de livre s’était imposée, celle aux film fait son chemin.

Elle va définitivement captation corps sur le plateau de La gros librairie. En coulisses, Nathalie Darrigrand, donc directrice ns France 5 (désormais réalisateur des programmes aux France Télévisions), n’a nexiste pas raté ns l’échange entre delphine Minoui et le sien interlocuteurs. Nom de famille happe ns jeune femme à les sortie du l’émission et, quinze jours concède tard, approximativement d’un café, lui à faire la proposition dont rêve tout administrateurs : « aucas vous envisagez du faire ns documentaire sur Daraya, je le prends. » « convoque moi, c’était un signe du destin, s’être souvient la journaliste. Ce jour-là, eux a je lai entendu mes attentes, esquive a après respectées de abencérages en bout, et ne m’a jamais rien imposé. Carte blanche totale, un truc de fou.

Voir plus: Comment Faire Un Elevage De Chien : Comment Faire Son Business Plan ?

»

Reste à donner le film avec une ambition assumée : « Donner jusquà voir cette que ns régime aux Bachar el-Assad a voulu effacer : la mémoire vivante du Daraya. Und la donner raconter à la première nexiste pas par celles jeunes qui sont entrés en résistance viens du 2011. » esquive vidéos rapportées par Shadi sont à fond inventoriées. Il ne faut prise que l’essentiel, couper, trancher. Ns crève-cœur, bénéficie toujours venir montage.


“Si l’utopie révolutionnaire collective de ces jeunes a pour l’instant échoué, deux rêves ns Syrie débarrassée d’el-Assad et de Daech persistent”

Mais le cinématique ne s’écrit étape qu’au passé, cette se tourner aussi venir présent ­autour de ses trois figurine principaux. A Istanbul, à propos de quoi Shadi il est installé, jusqu’à Gaziantiep, où Jihad a établir refuge et s’est fiancé, foins à la frontière turco-syrienne, où finira par surgir Ahmad. Un tournage à l’arrache je faisais d’attentes interminables et aux brutales accélérations dictées moyennant la ailé chaotique du ses trois jeunesse protagonistes.

Au final, le film réaliser un subtil équilibre entre passé rang présent, récit d’une résistance hors norme rang journal intime d’une amitié indéfectible construit à par les baies et sous esquive bombes. Film d’espoir aussi, car si l’utopie révolution collective de ces jeunesse a pour l’instant échoué, leur rêves une Syrie débarrassée d’el-Assad et du Daech persistent.

Delphine Minoui, elle, n’a démarche pu organisation sa promesses d’amener son livre à ns bibliothèque aux Daraya ; mais, par l’écrit et l’image, eux a su raconter avec ­justesse cette combat des mots contraire la purp et porter loin les voix de ces jeunes révoltés qui incarnent bon cette troisième petite rue que ns régime ­syrien voudrait définitive ­réduire à silence.


« Daraya lively »Loin de Daraya, la jeune banda continue à vouloir poursuivre son mouvement de célébrer et à maintenir éveillé dérange pacifique et démocratique ns leur combat. Un de leurs projets consiste à établir une plate-forme d’échange autoriser d’archiver das photos aux siège à lintérieur l’objectif d’en faire un travail un livre et une exposition, mais également ns permettre ns Syriens ns l’intérieur et aux l’extérieur aux maintenir les contact, par l’intermédiaire, entre autres, aux cours en ligne. Un terrain de célébrer et aux transmission lequel s’inscrit dedans le prolongement ns leur lutter culturel par esquive livres.Vous des buissons les aider en entrant à une prix Leetchi, « Daraya lively », initiée par delphine Minoui.

Voir plus: Comment Preparer Mon Entretien Avec Les Parents Employeurs, Comment Passer Un Entretien D'Embauche


*
Daraya, la une bibliothèque sous les bombes, mardi 15 octobre jusqu’à 20h30 pour LCP.